Genappe : des ondes positives avec Ah! Design


19 février 2021

Depuis plus de 2 ans maintenant, Amandine Hubert est à la tête de son propre studio de graphisme. Une activité que la jeune femme exerce durant son temps libre, en parallèle de son activité professionnelle dans une agence de communication bruxelloise.

Après 3 années en communication graphique et publicitaire dans la Haute Ecole Albert Jacquard à Namur, Amandine Hubert a rapidement trouvé du travail au sortir de ses études en 2016. Pourtant, la voie n’était pas toute tracée pour notre graphiste en herbe : « La grande question, c’est évidemment de savoir si les études qu’on a choisies nous conviennent et ce n’était pas mon cas. Il a fallu attendre mon stage en dernière année pour avoir la révélation. C’est là que j’ai ressenti une reconnaissance et une valorisation par rapport au travail effectué. »

« Un challenge personnel »

C’est en 2018, bien qu’elle continue son travail au sein de l’agence de communication bruxelloise, que la Genappienne décide de se lancer pour vivre cette aventure. Elle nous précise : « J’avais beaucoup de demandes à côté de mon travail et pour donner un cadre à cette activité, je me suis lancée comme indépendante complémentaire. C’était un véritable challenge personnel car on ne sait jamais si les demandes vont continuer à affluer, si l’activité va réellement décoller. Il n’y a, pour l’instant, pas de réelles perspectives sur le long terme. »

Mais combiner ces deux jobs demande une grande organisation, c’est donc sur son temps libre et pendant le week-end qu’elle réalise ses créations : « C’est important pour moi de ne pas mélanger ma vie professionnelle avec mon activité personnelle », dit-elle, avant d’ajouter « le contact humain est déjà présent dans mon travail mais il est encore plus important lorsque je travaille dans mon studio. La personnalisation textile est quelque chose de plus manuel et plus personnel. Lorsqu’on crée une identité visuelle à la demande d’un client, c’est important de réussir à bien le cerner pour obtenir un résultat de qualité et qui satisfait les deux parties. »

Et lorsqu’on lui demande qu’elle fut son inspiration pour le nom de son studio, la jeune graphiste nous répond simplement : « En plus du rappel de mon prénom, je trouve que le son « Ah », est représentatif d’une émotion – la surprise, la déception, l’étonnement – que l’on ressent lors de la découverte d’une chose. »

Pour toute personnalisation textile ou cadeau original futur, pensez donc à faire appel à ses services. Vous trouverez de plus amples informations sur son site,  https://www.ahdesign.agency/.

Alexandre Déom

Crédit photo : tous droits réservés.