Le survol des avions touche de plus en plus le Brabant Wallon

14 juin 2018 - 211 vues

Plusieurs communes du Brabant Wallon sont de plus en plus survolées par les avions qui atterrissent ou décollent de l'aéroport national de Zaventem. Et la décision récente d'un juge néerlandophone risque d'empirer encore la situation !

Les riverains de Waterloo, La Hulpe, Rixensart ou encore Braine l'Alleud l'auront sans doute remarqué: les avions passent plus fréquemment, et à plus basse altitude, au-dessus du Brabant Wallon depuis quelques temps. À cause de vents venant du Nord et de l'Est, les avions doivent emprunter plus souvent la piste d'atterrissage 01-19, qui implique de survoler la province, comme l'explique la RTBF.

Cela risque-t-il de devenir la norme? Une décision d'un juge néerlandophone pourrait en effet amener à ce que le Brabant Wallon soit privilégié à la périphérie flamande de Bruxelles pour le survol des avions. Le 31 mai, ce juge du Tribunal de Bruxelles a imposé un délai de 90 semaines au gouvernement fédéral pour modifier les routes du survol de la périphérie nord de la capitale. Cinq communes flamandes avaient en effet saisi la justice, appuyées par le gouvernement flamand, pour dénoncer le plan "inéquitable" des vols, qui étaient selon eux en leur défaveur.

Le juge leur a donc donné raison et le Ministre de la Mobilité François Bellot doit trouver une solution pour modifier les routes qui survolent les communes de Vilvorde, Grimbergen, Machelen, Meise et Wemmel, sous peine de payer 50.000 euros d'amendes par infraction. Et la solution pourrait être de dévier les vols vers le Brabant Wallon...