Les mesures sanitaires n'empêchent pas les supporters du commerce équitable de se mobiliser


20 novembre 2020

C'est une année un peu particulière pour les bénévoles d'Oxfam à Nivelles. Comme à l'accoutumée, un petit-déjeuner équitable sera proposé ce week-end des 21 et 22 novembre, afin de soutenir les petits producteurs. Cependant, pour les raisons sanitaires que nous connaissons, les bénévoles d'Oxfam ne pourront réunir les plusieurs centaines de personnes qui viennent habituellement déguster un petit-déjeuner équitable dans une ambiance conviviale. Les bénévoles ont donc du se réinventer en proposant des paniers "petit-déjeuner" à emporter.

"Il est vrai que organiser un vrai petit-déjeuner équitable aurait été plus convivial" explique Bernadette Schmitz, bénévole chez Oxfam depuis 25 ans et responsable des paniers petit-déjeuner. "L'an dernier, nous avions dépassé les 400 réservations. Nous avons donc du nous rendre à l'évidence en admettant qu'il était impossible de gérer un tel évènement, dans les conditions actuelles. Mais pour nous, il était important de pouvoir nous mobiliser pour aider nos partenaires, ces producteurs qui ont d'avantage besoin de soutien dans une période comme celle-ci."

Il n'y aura donc pas de petit-déjeuner équitable tel que les habitués du rendez-vous l'ont connu. Mais on peut déjà parler de succès pour l'opération. En effet, avec plus de 200 commandes, à la veille de l'évènement, Bernadette Schmitz nous déclare que les paniers sont déjà en rupture de stock.  

Quentin Ferrière

Crédit image : Bernadette Schmitz