UCLouvain : Fermeture de l’un des cercles estudiantins

13 novembre 2018

La doyenne de l’Université Catholique de Louvain et le vice-recteur aux affaires étudiantes annoncent que le cercle MAF (la Maison des Athlètes Francophones), le cercle de la faculté des Sciences de la Motricité (FSM) ne pourra plus organiser de baptême estudiantin avant trois ans.

Qui dit rentrée universitaire dit nouveau baptême. Qu’il soit une expérience immanquable pour les uns ou une perte de temps pour les autres, le baptême est surtout une tradition folklorique dont on entend souvent parler pour ses débordements. Et cette année n’y fait pas exception.  En effet, des rumeurs circulaient déjà depuis la mi-octobre au sujet de dérapages au sein de la MAF, le cercle regroupant les étudiants en éducation physique et en kinésithérapie et réadaptation de l’Université Catholique de Louvain.  L’université avait dès lors décidé de fermer le cercle temporairement. Une sanction qui n’a visiblement pas freiné les auteurs puisque la doyenne de la faculté des Sciences de la Motricité, Catherine Behets Wydemans, envoyait récemment un mail dans lequel il était question de fermer la MAF en raison de « constats avérés de traitements dégradants, de violences physiques et morales et d’attentats à la pudeur lors de baptême », écrit-elleUne information confirmée par le vice-recteur aux affaires étudiantes de l’UCL, Didier Lambert, lors d’une conférence de presse tenue hier matin.  

La MAF est interdite de nouvelles bleusailles jusqu’à la rentrée académique de 2021, soit pendant trois ans.  

L’université se réserve le droit de porter plainte contre les auteurs des faits. Actuellement, aucun bleu, ni aucun néo (ndlr : nouveau baptisé) n’a porté plainte à la police.  

Maud Wilquin 

Crédit photo : Université Catholique de Louvain