Waterloo : des denrées distribuées par le frigo solidaire interdites

06 août 2018

Après un contrôle de l'AFSCA, le frigo solidaire de Waterloo ne peut plus distribuer de denrées non-congelables. Cette décision sème le trouble chez les responsables du frigo solidaire. « Pour le moment, c’est le flou le plus total. Je comprends que notre type de structure soit relativement nouvelle et spécifique, mais il faut qu’ils réagissent car on ne sait plus quoi faire », déclare l'une des responsables, Marianne à La Capitale. Elle ajoute : « L’AFSCA nous considère comme une bourse aux dons, c’est le statut qu’ils nous donnent. Mais on ne travaille pas comme telle, bref ce n’est pas adapté ».

Concrètement, l'AFSCA leur interdit de distribuer yaourts, salades composées, gâteaux, sandwiches et autres produits non-congelables. Le frigo solidaire, qui recevait jusqu'alors presque toutes ses denrées car elles avaient passé la date de péremption, va devoir s'adapter à cette nouvelle décision et certaines idées germent déjà dans les esprits des responsables : «  On récolte et reçoit ces denrées vers 22h. Et théoriquement, on n’aurait le droit de les donner (les non-congelables) que jusqu’à 23h59. À 00h01, on serait obligé de les jeter. Soit on demande aux magasins et autres de nous donner des denrées un jour plus tôt, ce qui est très peu probable, soit on devient un frigo solidaire « de nuit », soit on ne prend plus les non-congelables  », continue Marianne. Elle avance une dernière solution qui consisterait à ajouter une deuxième date de péremption, une de vente et l'autre, de consommation.

Alexandre Antoun

Crédits photo : Facebook/Frigo Solidaire Waterloo