3 et 4 juillet : Le Clownmania Festival débarque à Nivelles


21 juin 2021

Les 3 et 4 juillet prochains, et pour la première fois, le Clownmania Belgium Festival débarque à Nivelles ! Des animations, des spectacles et un marché sur le thème du clown auront lieu sur la  Grand-Place et ses alentours.

Plus que le seul festival de clowns contemporains en Belgique, Clownmania, c’est aussi une ASBL qui soutient et promeut l’art clownesque. Anne-Marie Myck, l’organisatrice, une infirmière à la retraite et une véritable passionnée, nous parle de l’événement : « L’objectif, c’est de faire découvrir au plus grand nombre l’univers du clown contemporain. On a donc été vigilants au niveau des propositions d’animations et à la diversité des représentations. J’entends par là qu’il y aura des clowns déambulatoires et des clowns qui se produisent sur scène. […] En plus des représentations, il y a aussi un marché artisanal, toujours sur le thème du clown. On pourra y retrouver des ateliers de grimage, de la sculpture de ballons, un atelier relooking en clown avec une séance photo ou encore une échoppe qui fabrique des instruments de musique avec des matériaux de récupération et plein d’autres choses ! ».

D’après Gregory Leclercq, échevin de la Culture, à Nivelles, le partenariat avec l’ASBL s’est fait très naturellement : « On connaissait Clownmania parce que les deux dernières éditions avaient eu lieu à Genappe et aussi parce que certains de ses bénévoles sont nivellois. Ils cherchaient une commune plus grande afin de pérenniser leur festival et s’installer dans une dynamique plus régulière et confortable. Nivelles leur a donc ouvert la porte. La passion des organisateurs et leurs projets nous ont tout simplement conquis. […] L’écrivain et ancien professeur à l’Athénée royale, Arthur Masson, disait "Les Nivellois aiment faire des blagues et ont toujours un mot pour rire.". Alors, quoi de mieux qu’un festival clownesque pour renforcer cette passion pour l’humour ? ».

La volonté des deux parties serait d’avoir un festival qui se déroule chaque année. « C’est un festival unique en Belgique et en Europe – où il n’y en a pas tant que ça. L’idée c’est vraiment de pouvoir aider ce festival à se développer. Je pense qu’un événement tel que celui-là sera aussi une bonne carte de visite pour la ville. D’autant plus que la collaboration se passe très bien. C’est de bon augure. », raconte l’échevin, la voix pleine d’entrain.

Clownmania, c’est une ASBL à échelle familiale, mais nationale. Les fondateurs veulent que ça reste ainsi. Anne-Marie insiste là-dessus : « Nous avons créé Clownmania avec mon mari, mon beau fils et deux amis. La première édition du festival s’est faite en 2013. Nous sommes implantés en Flandres et en Wallonie, je vis avec mon mari en Flandres, son fils et lui-même sont bilingues et nos amis vivent en Wallonie et sont francophones. ».

Un des nombreux combats de notre passionnée de clown, Anne-Marie, c’est de faire comprendre au public que les clowns sont des artistes à part entière. Ils méritent de gagner leur vie correctement. Sans compter les investissements à faire en matériel, en écriture et toutes les répétitions. « On veut payer ces gens au juste prix ! », déclare l’organisatrice.
Il n’y a que les spectacles en intérieur qui sont payants. Le prix est démocratique, mais personne ne sera pénalisé : « La ville a mis en place une intervention avec un plafond de 20 euros au maximum par ticket pour les personnes qui rencontrent des problèmes socio-économiques. Tout cela se fait en partenariat avec les institutions et les associations nivelloises. […] Pour chaque place achetée, la commune déboursera cinq euros supplémentaires aux organisateurs, en soutien aux artistes et aux équipes qui les entourent. », explique l’échevin de la culture.
« C’est une manière pour nous de permettre aux artistes de vivre, à nouveau, de leur art. », ajoute-t-il.

Le forfait pour cinq spectacles s’élève à 55 euros pour les adultes et à 20 euros pour les enfants.
Presque tous les spectacles – ils sont au nombre de cinq – seront joués deux fois. De la sorte, les spectateurs seront répartis sur deux jours et les risques sanitaires seront donc réduits, précise Anne-Marie. Il n’y a pas de réservation possible. Il faut payer sa pentrée immédiatement, en ligne – ou sur place, le jour-même. Cette demande fait suite aux obligations gouvernementales de tracing, afin de garantir la sécurité de tous.

Quelques sommités de l’univers clownesque se produiront ces 3 et 4 juillet. Parmi elles, les parrains de l’ASBL ; les très connus Elastic et Francesca ; l’Ukrainien Housch-a-Housch ; Johan Tambour a.k.a. Tu Neznés ; ou encore le Lillois Quentin Vana.

Pour plus d’infos sur les spectacles et pour les réservations, on vous donne rendez-vous sur le site clownmania.be   

Ultrason sera présente et on espère vous voir nombreux pour partager un moment de franche rigolade autour de toutes ces représentations clownesques !

Guillaume Picalausa 
Crédit image : Les Fous de la Joie : Johanna RUA - Tous droits réservés.