COVID-19 : quels sont les bons gestes à adopter ?


21 mars 2020

Depuis le début de l’épidémie en Belgique, en ce début mars 2020, nombreux sont ceux qui se posent des questions concernant cette maladie. Pour y répondre, un médecin de Baulers nous renseigne :

Comment reconnaître les symptômes ?

 « Le problème du Coronavirus, c’est que ça ne donne aucun symptôme particulier. Cela va du simple nez qui coule, à une fièvre assez élevée, en passant par la toux sèche au début, mais aussi un mal de gorge. Un État qui est donc fébrile avec de la fatigue et des maux de tête, donc les symptômes d’un état grippal. À ce moment-là, on peut suspecter d’avoir été infecté par le Coronavirus.

La seule façon de le savoir avec certitude, c’est de se faire faire un frottis nasal, mais on ne le fait qu’en cas de symptômes de gravité ou chez le personnel soignant. »

Quel est le moyen de transmission du virus ?

 « Cela se transmet par voie aérosol, par des petites gouttes de salive. Quand nous parlons aux gens, nous émettons des micros gouttelettes de salive et le virus se transmet par là. 

Ces gouttelettes de salive peuvent également se retrouver sur les mains. Donc ça se transmet par contact cutané et par voie aérosol. »

Quels sont les bons gestes à effectuer ?

  • « Il faut éviter tout contact physique
  • Ne pas se donner la main
  • Se parler à au moins un mètre de distance
  • Ne pas toucher quelque chose qui a été touché par une personne
  • Si possible, porter un masque de protection dans les lieux publics
  • Se laver les mains avec un gel hydro-alcoolique, ou en tout cas avec du savon, pendant une minute et bien se sécher les mains après avec une serviette jetable »

Les masques, sont-ils réellement utiles ?

« Le masque protège certainement. Ce n’est pas une arme absolue, mais il a son utilité. La durée de validité du masque dure 3 heures, après, l’idéal est d’en remettre un nouveau, mais la pénurie est un problème pour l’instant. »

Une écharpe, peut-elle remplacer le masque ?

« Oui, cela protège partiellement. À ce moment-là, il vaut mieux mettre plusieurs couches. Il ne faut bien évidemment pas donner cette écharpe à quelqu’un d’autre après et la laver dès qu’on arrive chez soi afin d’éliminer les particules virales. Il faut utiliser sa propre écharpe et ne la donner à personne. »

Retrouvez l'interview dans le Carré VIP de cette semaine !

Hélène Perniaux avec Antoine Libotte

Crédits photo : Pixabay/jennycepeda