L’aide comme maitre mot à Genappe


22 mars 2020

Carnaval et autres événements sociaux annulés, services communaux disponibles en cas d’urgence, permanences des Services et du Bourgmestre supprimées. Nous vivons le confinement depuis maintenant cinq jours, mais la vie s’organise plutôt bien à Genappe.

« Tout le monde espère que ceci ne durera pas longtemps, mais prend patience et respecte les consignes qui sont données. C’est dur à supporter, notamment pour les familles avec enfants et les personnes seules, mais c’est inévitable pour lutter contre la pandémie du Covid-19 », a précisé Gérard Couronné, le bourgmestre de Genappe, en direct sur les ondes d'Ultrason.

Seuls quelques adolescents bravent encore l’interdit, mais la zone de police Nivelles-Genappe n’hésite désormais plus à verbaliser en cas de rassemblement. Avec des sanctions salées à la clé, qui peuvent aller de 8 jours à 3 mois de prison et/ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 500€. Ils invitent d’ailleurs les parents à les sensibiliser au fait de rester à la maison pour éviter la propagation du Coronavirus !

La solidarité s’est organisée

Dans la ville et ses entités, le CPAS maintient ses livraisons de repas chaud à domicile. Toute personne peut s’inscrire par téléphone au 067/64.54.63 ou par mail cpas@genappe-cpas.be. En ce qui concerne le Service aux familles et aux personnes âgées (SAFA), Vincent Girboux, Président du CPAS de Genappe, indique que « les prestations des aides-familiales et ménagères sont aménagées en fonction des situations individuelles, mais de manière générale, la livraison de repas à domicile est maintenue ». Le personnel du SAFA peut également réaliser des courses indispensables pour les personnes âgées et à risque. Les demandes sont traitées par téléphone (067/64.54.63) ou par mail (cpas@genappe-cpas.be).

Vu la fermeture des écoles, un service de garderie est organisé à l’Ecole de Baisy-Thy. On compte chaque jour une dizaine d’enfants sur les huit cent qui fréquentent habituellement les six écoles communales de Genappe. Et seule la crèche de Bousval reste ouverte afin de venir en aide aux parents qui n’ont pas d’autre solution pour garder leur enfant en bas âge. Il s’agit quotidiennement de cinq à six enfants sur la centaine habituellement accueillie au sein de la commune.

Au-delà des services communaux, Gérard Couronné a tenu à souligner la solidarité qui voit le jour dans l’ombre, mais qui compte tant : « de nombreux habitants se sont organisés pour aider des amis ou des voisins. Ils n’en font pas de publicité, mais il y a pas mal d’aide envers les personnes seules. »

Besoin de contacter la commune ? Voici les démarches à suivre

Tous les services communaux fonctionnent avec une personne ‘en standby’. En cas d’urgence, les habitants de Genappe sont invités à contacter les services concernés par téléphone ou par email.

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter le site de la Ville de Genappe.


Nicolas Boulart
Crédit photo : Lucas Dehoux, Gérard Couronné et Vincent Girboux