La facture de la piscine de la Dodaine s’alourdit après une erreur de l’entrepreneur


21 février 2020

Selon nos confrères de la DH, la Ville de Nivelles va devoir payer 27 000 euros supplémentaires à l’entrepreneur des travaux du bassin.

Lors du dernier conseil communal, des membres de l’opposition ont exprimé leur étonnement quant à un point qui était à l’ordre du jour. Point qui portait sur une transaction conclue avec l’entrepreneur qui a installé la cuve du bassin inauguré en 2017. Hubert Bertrand, échevin des Sports et des Finances, s’est expliqué : "quand on a installé la cuve, il y a eu des problèmes : des grues ont abîmé le chemin d’accès à l’arrière, les filets d’eau et les trottoirs. Nous avons eu une discussion pour que l’entreprise répare mais on ne s’est pas très bien entendus. Ils ont fini par refaire ce qui était abîmé mais d’initiative, sans bon de commande, et ils ont facturé de manière trop importante."

Dans un premier temps, la Ville a refusé de payer l’entrepreneur. En conséquence, l’affaire a été saisie par des avocats. Résultat : la Ville de Nivelles voit s’ajouter 27 000 euros à l’ardoise, déjà bien chargée, de 9.5 millions d’euros pour ces travaux de rénovation.

Les réactions dans le camp de l’opposition ont fusé. "La note initiale était de 32 000 euros, a fait remarquer Bernard De Ro (CDH). Si on ajoute les frais d’avocats, on aurait peut-être mieux fait d’accepter directement." Du côté de DéFi, on a soulevé, via Véronique Vandegoor, l’incohérence de cette décision : pourquoi la Ville doit-elle réparer une erreur de l’entreprise ? Ce à quoi l’échevin a répondu « qu’il n’y avait pas eu d’état des lieux préalable ».

 

Nathan Scheirlinckx

Crédit photo : Lucas Dehoux