La zone de police Brabant wallon Est verbalise les rassemblements


24 mars 2020

Trop, c’est trop ! La police Brabant wallon Est n’en peut plus de courir après les citoyens qui ne respectent pas les consignes de sécurité et continuent de se rassembler. En effet, depuis ce lundi 17 mars, il est strictement interdit de se rassembler en ne respectant pas la distanciation sociale, coronavirus et confinement obligent. Et si les indications orales et écrites ne suffisent pas, la police entend bien faire appliquer les règles autrement : « Parents d’adolescents, ce message est pour vous. Malgré les consignes du gouvernement, nos patrouilles, nos rappels à l’ordre, de nombreux mineurs bravent l’interdit et se rassemblent. Puisque le seul langage que certains comprennent est la répression : à partir de maintenant, tout rassemblement sera verbalisé. Les contrôles d’identité seront effectués et les parents seront avisés », écrit la zone de police dans un communiqué relayé par le journal L’Avenir.

Désormais, se rassembler sans en avoir l’autorisation coûtera jusqu’à 500 € et/ou entraînera une peine de prison de 8 jours à 3 mois. « Merci de garder vos ados à la maison ! », conclut la police.

Maud Wilquin

Crédit Photo : Pixabay