Le Hainaut préoccupé par les inégalités


17 octobre 2018

Créé il y 25 ans par l’ONU, le 17 octobre célèbre la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. Cette année, elle a pour thème « s’unir avec les plus exclus pour construire un monde où les droits de l’homme et la dignité seront universellement respectés ».

L’Observatoire de la Santé du Hainaut (OSH) est particulièrement concerné pour la situation des enfants et des jeunes. Il attire notamment l’attention sur la nécessité d’un engagement public renforcé pour l’élimination de la pauvreté d’ici 2030.

La province du Hainaut est fortement touchée par des situations de précarité, et spécialement chez les jeunes et les enfants. Or, les données montrent que la pauvreté déclenche des inégalités sociales de santé croissantes. Cette réalité se constate via les taux de mortalité élevés et une espérance de vie dont l’écart avec le reste du pays se creuse.

Infographie

L’Observatoire de la Santé du Hainaut a donc placé au centre de ses préoccupations la question des inégalités. Il met en place des actions afin d’éviter la « transmission de la pauvreté ». Il est le partenaire de plusieurs plateformes de concertation contre la pauvreté infantile. Elles se donnent pour objectif d’améliorer la détection et la prévention de la pauvreté infantile.

L'OSH met également en place ses propres actions. Il organise par exemple des rencontres annuelles destinées aux professionnels Ce 28 octobre, un séminiaire sur les inégalités sociales de santé est au programme. Il traitera de l'influence de la trajectoire de vie sur la construction des inégalités sociales de santé. 

Lise Cassoth 

Crédit photo : Pixabay / Observatoire de la Santé du Hainaut