Le RFC Genappe prépare déjà l’après confinement


02 avril 2020

Si le confinement a mis en pause toutes les activités sportives, le président du RFC Genappe, Claudio Mariella, se veut positif pour l’après-coronavirus lorsque les activités sportives reprendront. 

La fin de saison s'annonçait prometteuse

Les derniers matchs du RFC Genappe étaient encourageants : trois victoires, un match nul et une défaite. Une fin de saison qui s’annonçait prometteuse pour le club après un début en demi-teinte. Malheureusement, le confinement a mis en pause ce regain : « Cette décision exceptionnelle aurait pu nous frustrer comme d’autres clubs pour lesquels la décision influence négativement leur saison. Donc, au jour d’aujourd’hui on peut se sentir soulagés par rapport à cette série de victoires et de matchs nuls, ainsi que de beaux résultats qui nous permettent de souffler et de préparer l’avenir plus sereinement », a confié Claudio Mariella lundi dernier dans l’émission sportive d’Ultrason, What the Sport.

L’équipe du RFC Genappe travaille déjà sur les projets de réouvertures du club. « C’est vraiment un privilège d’avoir déjà un staff en place qui peut déjà travailler à cela dès aujourd’hui », a ajouté le président.

De fortes ambitions

Les objectifs sont clairs : continuer le championnat avec la P3, solidifier l’équipe senior et mettre un point d’honneur à travailler sur la post-formation en interne. En d’autres termes, le club souhaite valoriser ses jeunes talents et les accompagner. 

La formation des joueurs est une priorité pour chaque club de football, a continué Claudio Mariella. Le club souhaite « cibler la post-formation en interne et le suivi de certains jeunes dans la région afin de rendre notre projet, pas éphémère mais plutôt durable et solide en ayant vraiment une belle base pour pouvoir essayer de donner tous les atouts possibles et nécessaires à nos affiliés afin d’aller progressivement vers cette équipe senior ».

Claudio Mariella a également rappelé la volonté d’atteindre la division nationale pour la P1 dans les trois prochaines années. « On veut y arriver de manière viable et solvable en s’assurant un équilibre entre nos séniors et les jeunes, qui restent quand même notre priorité ».

L’après confinement

Si certains clubs auront du mal à se relever économiquement de la crise qu'on connaît, Claudio Mariella est serein pour le RFC Genappe. Le club reste solvable malgré les aléas. « On n’est pas inquiets. On est surtout déçus pour nos membres et nos affiliés ».

Pour écouter l’intégralité de l’interview de Claudio Mariella au micro d’Amaury Detroz, cliquez ici.

Laura Desmedt