Nivelles future "Smart City" ? La Ville veut embrasser la transition numérique !


14 avril 2023

L’administration communale souhaite préparer le terrain pour sa nouvelle stratégie Smart City. Sa grande enquête, lancée le 7 mars dernier auprès de ses habitants, se clôturera le 30 avril prochain !

Mais alors, qu’est-ce que cela signifie concrètement une stratégie Smart City  ? Germain Dalne, échevin en charge de la dynamique Smart City , a répondu à notre micro : « Depuis le début de cette mandature, en 2018, la Ville de Nivelles s’est lancée dans la démarche de la transition numérique en voulant faire de Nivelles une « Smart City ». Cela consiste à utiliser le numérique et la technologie au service de la ville et des citoyens. Donc, on peut penser à différentes formes de technologie : cela peut être des capteurs, cela peut être de l’utilisation de données ou bien également l’utilisation de l’intelligence artificielle. Tout cela dans le but de répondre aux soucis et aux préoccupations que les citoyens nivellois ont au quotidien. »

Un problème de personnel à la base de cette réflexion stratégique

On rappelle que cette stratégie est le fruit d’une convention de collaboration adoptée par la Ville et l’intercommunale InBW en novembre 2022. Jusqu’alors, un des problèmes qui empêchait une avancée en la matière en Région wallonne, c’était le manque de ressources humaines : « C’est pour cela que l’intercommunale a décidé d’engager un SCM (NDLR : Smart City Manager), ressource que les Communes se partagent entre-elles, nous confie l’échevin. Nous avons désormais un partenariat entre la Ville de Nivelles et l’InBW pour développer cette stratégie sur le plus long terme. C’est pourquoi nous avons lancé cette enquête. Et on peut réellement parler d’enquête puisqu’il y a un volet externe qui comprend de demander l’avis de la population nivelloise, de lui permettre de hiérarchiser certains sujet ainsi que d’évaluer l’intérêt pour cette stratégie. En parallèle, il y aura également une analyse qui sera faite en interne auprès des administrés et du personnel communal. »

« La fracture numérique est un frein au développement d’une « Smart City »… »

Cette stratégie que souhaite mettre en place la Ville de Nivelles peut paraître étonnante lorsque l’on sait que la population est déjà bien divisée à cause de la fameuse fracture numérique. Mais l’échevin tient à relativiser et à rassurer ses concitoyens, et souligne que l'utilisation du numérique ne nécessite pas forcément d'être un adepte des technologies : « Concernant la fracture numérique, clairement il s’agit d’un des freins identifié à la « Smart City ». Maintenant, il ne faut pas nécessairement être un grand adepte du numérique pour bénéficier de ces bienfaits. On peut penser, par exemple, à un projet de parking intelligent qui permettrait, sur base de capteurs et de panneaux d’affichage dynamiques, de rediriger les voiture dans la ville vers les places de parking libres. Dans ce cas concret, il n’est donc pas indispensable de s’y connaître en numérique pour pouvoir lire et décoder ces informations. Ici, on est absolument pas dans quelque chose de gadget mais véritablement dans un outil qui permet d’améliorer la mobilité en ville, qui permet aussi de réduire la pollution en ville et, surtout, qui permet d’amener des gens dans le centre-ville et dans les commerces qui s’y trouvent ! »  

Comment contribuer ?

Pour participer à l’enquête, 2 options s’offrent à vous : soit en remplissant le formulaire en ligne "Enquête Smart City" disponible sur le site de l’intercommunale brabançonne (ou via ce lien) ; soit en complétant le formulaire papier disponible à l'accueil de l'Hôtel de Ville. Notez que l’ensemble des informations sont recueillies sous couvert d’anonymat.

N’hésitez donc pas car, comme insiste Monsieur Dalne, l’enquête est cruciale pour aider à définir la politique future en terre aclote. Et de ponctuer : « Qu’il s’agit ici d’une belle occasion pour chaque Nivellois et chaque Nivelloise de contribuer au développement de sa ville. »

 

Alexandre Déom

Crédit photo : Ville de Nivelles