Nivelles : le Royal Basket Club change de président


14 avril 2021

Le Royal Basket Club de Nivelles a trouvé un nouveau co-président pour remplacer Richard Scalais. Christophe Candi entrera officiellement en fonction le 1er juin, au commencement de la prochaine saison de basket. Il était cette semaine l’invité de l’émission What the Sport lors de laquelle nous avons pu l’interroger.

Comment êtes-vous arrivé à ce poste ?

Le président actuel Richard Scalais a émis le souhait de faire un pas de côté pour l’avenir. Il ne sera plus président mais il reste dans le conseil d’administration. Le club était donc à la recherche d’un nouveau président. L’idée c’était d’avoir quelqu’un de local, qui connaît bien le club et le basket. Moi j’y suis depuis 31 ans, donc je pense que je connais bien le club (rires). On m’a proposé le poste même si je n’étais pas dans le comité mais entraîneur pour les T1. J’ai été joueur, coach et sponsor et maintenant je deviens président. J’aurai donc participé à tous les échelons du club.

Qui sera à vos côtés pour assurer la présidence du club ?

Cédric Vancauwenberghe deviendra vice-président du club parce que c’est aussi un ancien qui connaît le club depuis de nombreuses années. Son père a d’ailleurs été président lorsque j’étais jeune.

Qu’est-ce qui vous a poussé à prendre ce rôle ?

Ce qui m’a intéressé c’était le projet mis en place depuis plusieurs années par l’équipe en place. Ils font un gros boulot au niveau de l’école des jeunes notamment. Et le management d'une équipe ne m’effraie pas. Finalement c’est un peu le même travail que le coaching, si ce n’est qu’au lieu d’avoir 10 ou 12 joueurs, on va avoir à peu près 400 joueurs qui correspondent au nombre de membres affiliés à notre club. Evidemment, il y a une équipe déjà en place qui fait de l’excellent boulot et on va essayer de remettre en route des projets qui sont peut-être mis en attente ou des projets qu’on n’a jamais réalisé, mais qu’on voudrait mettre en place.

En quoi consiste le rôle d’un président de club ?

Ça je pourrai vous le dire l’année prochaine (rires). C’est vraiment tout nouveau pour moi. Mais le rôle du président du club, c’est d’abord d’être le représentant du club, donc l’image du club. Le président c’est aussi le responsable. Et on va essayer de former une équipe donc mon rôle principal c’est de garder cet esprit d’équipe avec son aspect familial.

Est-ce que la philosophie générale du club reste la même ?

Je ne vais pas tout révolutionner, le conseil d’administration reste pratiquement identique. On veut garder la même philosophie que depuis des années, quand j’ai commencé à jouer au basket. Le club a un aspect familial depuis toujours et c’est quelque chose qu’on ne va pas changer. Notre objectif n’est pas d’aller chercher des joueurs bien loin pour gagner des championnats.

Et quelle est la philosophie du club ?

Ce qu’on veut vraiment mettre en avant c’est la formation des jeunes et essayer de se donner les moyens pour le faire et amener le plus possible de jeunes dans les niveaux les plus élevés qu’on peut proposer. Ce qui est intéressant à Nivelles, c’est qu’on a une équipe en TDM2 (l’équivalent de la 3e nationale), mais on a également une équipe en régionale deux, en deuxième provinciale, en troisième provinciale, etc. Quand le jeune a fini sa formation en junior, il a une équipe senior dans son club dans laquelle il pourra évoluer. C’est important de pouvoir donner une équipe pour chaque enfant.

Est-ce que vous avez pu réaliser des stages pendant ces vacances de printemps pour former vos futurs jeunes ?

Oui, cette semaine-ci, un stage est organisé pour les jeunes. Comme on a la possibilité d’avoir deux terrains, on a deux bulles de dix, donc vingt jeunes qui en profitent cette semaine ci. Ce sont des stages qui sont portés sur la formation des fondamentaux qu’il est bien d’acquérir dès les âges inférieurs, comme le un contre un ou la défense. Ces techniques sont indispensables à tout basketteur qui veut essayer d’arriver le plus loin possible.

Vous cherchez encore des joueurs et des gens pour compléter votre staff ?

Oui, on cherche des coachs de jeunes en provincial et également deux coachs pour des jeunes régionaux. Pour les provinciaux, c’est deux entraînements par semaine et un match le week-end tandis que pour les régionaux, c’est trois entraînements par semaine et un match avec des déplacements plus longs. On peut se déplacer jusqu’à Arlon ou Tournai par exemple. On cherche également quelques joueuses qui sont nées dans les années 2010-2011 pour constituer une équipe U12 féminine qui a un bon potentiel. Si on n’en trouve pas, les filles seront mélangées avec les garçons comme c’est le cas actuellement.

Comment on fait pour s’inscrire ?

Soit via la page Facebook royal basket Nivelles ou par mail à notre directeur sportif à l’adresse cedric.vancau@icloud.com.

On espère que tout se prépare pour le mieux pour la saison prochaine et que vous pourrez avoir plus de matchs

Ça serait bien parce que pour le moment ça commence vraiment à être long. On a arrêté fin mars 2020, on a pu reprendre un peu les préparations en août et septembre et on n’a fait qu’un seul match de championnat ; c’est un peu court.

Crédit photo : Unsplash / Markus Spiske

Soline Schreuer