Nivelles : Vers un carnaval zéro déchet


25 février 2020

La ville de Nivelles veut diminuer le nombre déchets destinés à l’incinération. Lors du Carnaval, l’utilisation de gobelets bio-compostables sera la règle. La Ville invite aussi les citoyens à trier leurs déchets lorsqu’ils seront sur la place publique.

La volonté du Collège est de réduire la quantité de déchets acheminés à l’incinérateur. La ville a, par exemple, mis en place l’utilisation de gobelets réutilisables lors des festivités du 21 juillet. La Cité Aclote veut maintenant s’atteler au Carnaval qui génère 20 tonnes de déchets. Diverses pistes ont été proposées puis validées pour diminuer ces chiffres.

Utilisation de gobelets compostables et biodégradable

La 1ère mesure consiste en l’utilisation de gobelets compostables et biodégradables, fabriqués à partir d’amidon de maïs. Cette solution a été proposée par les établissements de l’HoReCa et approuvée par la Ville. Chaque établissement sensibilisera son public de consommateurs et devra collecter « ses » gobelets afin qu’ils puissent être recyclés.
Pour les « distraits », la Ville de Nivelles a également prévu des poubelles vertes (17) spécialement dédiées à la collecte de ces gobelets, placées à côté des poubelles classiques.

Sensibilisation des citoyens au tri des déchets sur la voie publique

La 2ème mesure est l'installation de bulles à verre vertes « verre coloré » et de tonneaux bleus « verre blanc » (4 de chaque). Ceux-ci seront clairement identifiés et installés sur le parking de la Grand-Place en face de la salle des mariages, en face de la cure (rue de Bruxelles), au square Gabrielle Petit ainsi qu’à la place Emile de Lalieux.La Ville souhaite de la sorte sensibiliser les citoyens à trier les déchets qu’ils amènent sur la voie publique.

De part ces actions, la Cité Aclote espère non seulement diminuer drastiquement la quantité de
déchets récoltés mais aussi réduire le temps de nettoyage des sites par le personnel ouvrier et ainsi de préserver la nature.

Elise Vandermeerschen 

Crédit photo : Droits réservés