Nouveau plan de fréquences radios : Ultrason est candidate !

15 janvier 2019

Après plusieurs années d’attente, cette fois-ci, il est lancé ! Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a démarré ce mardi 15 janvier 2019 l’appel d’offres en vue du renouvellement des autorisations des radios en FM. Petite nouveauté cette année : la procédure intègre le DAB+ qui est la technologie retenue en Europe pour la diffusion numérique hertzienne des programmes radio.

La radio numérique terrestre, à l’essai depuis le 15 novembre dernier pour les radios publiques et les réseaux commerciaux, permet de rationaliser le nombre de fréquences et d’émetteurs (2 fréquences numériques par région diffusent actuellement une douzaine de stations… contre 12 fréquences nécessaires en FM), d’améliorer le confort d’écoute (finis les craquements !) et d’augmenter le nombre de stations disponibles (entre 12 et 18 stations par fréquence maximum).

Ainsi, deux fréquences regrouperont les radios publiques, les six réseaux commerciaux existants et cinq nouvelles stations exclusivement numériques dans chaque région de la Fédération : Bruxelles-Brabant wallon, Namur-Luxembourg, Hainaut et Liège. À cela s’ajouteront 12 fréquences numériques réparties aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles pour les radios indépendantes. En parallèle, 82 fréquences FM seront toujours disponibles pour les radios indépendantes.

Et du côté d’Ultrason ?

Votre radio postulera pour garder sa fréquence FM actuelle : le 105,8 MHz à Nivelles, mais elle sera également candidate pour une place sur le réseau DAB+ de l’ouest du Brabant wallon ! 

Nicolas Boulart, président de l’ASBL Ultrason : « Deux zones ont été définies pour la province : l’ouest et l’est. Et Ultrason sera candidate à obtenir une couverture sur l’Ouest du Brabant wallon afin de couvrir une région allant de Genappe à Tubize, et de Nivelles à Waterloo en sachant que des communes comme Seneffe, Rhode-St-Genèse, etc. seront aussi désservies. »

Ce réseau pour l’ouest de la jeune province sera composé de trois émetteurs (Nivelles, Tubize et Braine-l’Alleud) qui permettront à votre station d’être reçue avec un confort d’écoute égal à notre flux Internet, mais via les ondes.

Les radios candidates à ce nouveau plan de fréquences ont deux mois pour introduire leur dossier auprès du CSA. Les différentes attributions seront connues dans le courant de cette année pour une mise en place fin 2019 ou courant 2020. Le dernier plan de fréquences remontait à 2008.

Antoine Libotte