Pas une, mais deux nuits de l’obscurité à Genappe


11 octobre 2019

Trop de lumière du jour la nuit ? La Ville de Genappe a décidé de participer à la nuit de l’Obscurité de deux manières afin d’informer et sensibiliser ses habitants contre la pollution lumineuse qui perturbe notre environnement.

Une problématique actuelle et importante

Le réchauffement climatique est devenu ces derniers mois un sujet de préoccupation majeur. De même, la perte de notre biodiversité inquiète beaucoup de monde sachant que, par exemple, 80% des insectes ont disparu ces 30 dernières années.

Sans y prendre garde, nous avons, transformé la nuit en jour, au fil des années, en multipliant les éclairages nocturnes et en produisant ce que l’on appelle une « pollution lumineuse » qui gêne les astronomes et affecte la faune, la flore et les rythmes biologiques.

Deux nuits particulières

Dans un but d’information et de sensibilisation, ces vendredi 11 et samedi 12 octobre, sous l’impulsion de Benoît Huts, Echevin en charge de l’Environnement et de la transition environnementale, la Ville de Genappe participera à « La Nuit de l'Obscurité » en collaboration avec Natagora et l'ASCEN (Association pour la Sauvegarde du Ciel et de l'Environnement Nocturnes www.ascen.be).

Le vendredi 11 octobre, l’asbl Natagora propose une balade guidée, au départ d’un lieu précisément consacré au repos hivernal d’animaux nocturnes. Rendez-vous à 19h au croisement de la rue Bon air et la Rue Falise à Baisy-Thy. Plus de renseignements et inscription : samyndidier@hotmail.com

Le samedi 12 octobre, l'extinction de l'éclairage public est prévue de 19h à 23h à l’Eglise de Genappe et ses rues avoisinantes (Rue Emmanuel Lutte et rue de l’église) ainsi qu’à la Place d’Hattain. La place où trône l’un des plus beaux arbres du territoire en liste pour le concours de l’Arbre belge 2019.

Nicolas Boulart
Crédit photo: Ville de Genappe