Pétition: Aidez-nous à accéder au DAB+ pour éviter une disparition d'ici 2030


24 septembre 2021

Vous voulez continuer à écouter Ultrason ? Nous aussi ! Sauf que, si la FM disparait d'ici quelques années et qu'Ultrason ne sait pas émettre en DAB+, faute de moyens, comment allez-vous continuer à nous écouter dans votre voiture ou via votre radio classique ? Bien-sûr, nous avons l'application Ultrason, l'écoute est possible via RadioPlayer, sur une radio WiFi ou via des applications liées à votre télévision. Mais Ultrason ne serait plus alors qu'une "web radio".

Alors voilà, avec Radio Z, la Fédération qui regroupe 46 radios indépendantes en Fédération Wallonie-Bruxelles, nous lançons l’action #JeVeuxMaRadioEnDABplus afin de sensibiliser les autorités publiques face au besoin d’apporter un soutien financier, technique et logistique pour réussir notre transition numérique, au risque de voir plus de la moitié des radios locales disparaitre d’ici à 2030.

La richesse des radios indépendantes en Fédération Wallonie-Bruxelles

Les radios indépendantes sont écoutées chaque jour par des centaines de milliers d’auditeurs-trices en Fédération Wallonie-Bruxelles. Qu’elles soient spécialisées sur leur région, sur des thématiques musicales, sur des communautés, ou qu’elles soient associatives ou d’expression, ces radios comptent près de 2.000 salariés, indépendants et bénévoles, qui informent, divertissent et promeuvent les villes/communes, provinces et régions couvertes au sens large (culture, social, économie, associations, environnement, sport, etc.) et/ou leur communauté. Ce sont aussi ces radios qui lancent et font grandir les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ce sont elles encore qui contribuent largement à la formation d’animateurs-trices, de technicien-ne-s et journalistes. Avec son Ultrason Academy, notre radio a déjà permis à une vingtaine de jeunes de décrocher un emploi sur des médias radio et TV.

Les radios indépendants poursuivent dès lors une mission de proximité et de service public dans diverses matières telles que l’information de proximité, la culture, l’éducation permanente, etc.

Le DAB+, la menace de voir disparaitre plus de la moitié des indépendantes

Suite à des demandes répétées, la Fédération Wallonie-Bruxelles a débloqué un budget d’1 million € pour que les radios indépendantes puissent financer leurs infrastructures DAB+. Une étape importante demandée et saluée par la Fédération Radio Z et ses membres. Néanmoins, rien n’est prévu pour assumer les frais récurrents annuels qui, pourtant, sont estimés entre 360.000 et 600.000€ pour l’ensemble des radios indépendantes répartis sur 12 packages de fréquences régionales, dits ‘MUX DAB+’. Pour survivre, de nombreuses radios devraient doubler leurs recettes, ce qui est inconcevable dans leur contexte. Dans le cas d'Ultrason, il faudrait rajouter 15.000 à 20.000€ au budget annuel de 25.000€. Avec 50 bénévoles qui sont donc bénévoles et travaillent bénévolement en faisant du bénévolat, comment peut-on arriver à presque doubler nos recettes d'un coup ?

Malgré l’envoi de nombreux signaux d’alarme et nombreuses interpellations depuis plusieurs années, la situation n’évolue toujours pas. La Fédération Wallonie-Bruxelles se rend-elle compte que cela pourrait détruire la diversité de son paysage radiophonique ? Il y a urgence.

#JeVeuxMaRadioEnDABplus : une demande de soutien urgent à la Fédération Wallonie-Bruxelles

Pour éviter un scénario catastrophe et garantir la diversité en Fédération Wallonie-Bruxelles, Radio Z, qui représente plus de la moitié des radios indépendantes, lance une pétition sur le site www.jeveuxmaradioendabplus.be afin de sensibiliser les autorités publiques, en particulier la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une action soutenue par des personnalités des médias, des jeunes et moins jeunes actifs dans des radios indépendantes qui en ont fait leur métier. Parmi eux : Kim Beyns (Ngroup), Stéphane Gilbert (RTL), David Antoine (Radio Contact), Brice Depasse (Nostalgie), Philippe Deraymaeker (DH Radio), Lucas Dehoux (Fun Radio), Thomas de Bergeyck (RTL), MIKL (Virgin Radio France), Bruno Wattenbergh (RTL), Jean-Michel Zecca (RTL), etc. Sans oublier de nombreux artistes et acteurs de la culture : Kid Noize, Doria D, Daddy K, YKONS, Lucie-Valentine, Patrick Balzat, DJ Milo, Zappeur Palace, Charles Gardier (co-directeur des Francopholies de Spa), Thomas Gunzig (écrivain), etc.

Vous voulez nous soutenir ? La pétition est à signer sur ce lien.