Pont-à-Celles : des conseils pour garder un cadre de vie agréable


11 août 2020

L’une des conséquences (positives) indiscutables de la crise sanitaire que nous connaissons actuellement est la recrudescence de la mobilité douce. À pied ou à vélo, les Brabançons semblent adopter cette alternative dans leur quotidien. Plusieurs communes ont d’ailleurs récemment porté de nouveaux investissements vers la sécurité de la mobilité douce, dont Braine-l’Alleud.

En parlant de sécurité, Pont-à-Celles rappelle que la sécurité des usagers est l’affaire de tous. Tailler des haies, entretenir les trottoirs et des filets d’eau, tous ces petits gestes contribuent grandement à améliorer la qualité du cadre de vie, selon l’article 16, 18 & 20 du Règlement communal de police (à lire ici)

Concernant vos déchets verts, sachez que l’incinération est tolérée mais dans un cadre très restreint, pour des raisons compréhensibles. En quelques mots, il faut impérativement se trouver à 100 mètres d’une zone à risque, le feu doit faire l’objet de surveillance constante et doit être éteint au coucher du soleil (les conditions précises sont reprises en annexe du lien publié ci-dessus). Pour éviter tout risque et condition, il est préférable de les évacuer via les sacs verts, le parc de recyclage ou encore le compost.

Alexandre Antoun