Seneffe Festival : le respect de l'environnement comme priorité


17 septembre 2019

Le montage des scènes, stands et autres a commencé hier au Château de Seneffe. Pour cause, c'est vendredi que démarrera le Seneffe Festival cette année. Une édition étalée sur trois jours du 20 au 22 septembre avec de nombreux artistes belges et internationaux. Un événement qui, malgré sa montée en puissance, tient à rester propre !

« Un de nos plus gros défis pour l’édition 2019 du Seneffe Festival est l’écologie. Tout d’abord par un souci de conscience, car nous savons qu’un tel événement a un impact écologique et qu’il engendre beaucoup de déchets. Ensuite, le festival s déroule dans un lieu prestigieux, nous nous devons de le garder en état et ne laisser aucune trace après notre passage », écrivent les organisateurs de Seneffe Festival dans un communiqué.

Et pour répondre à cette volonté de garder un environnement clean, les organisateurs mettent les bouchées doubles. Tout d’abord, 30 personnes feront partie d’une « eco-team », une équipe chargée de ramasser les déchets et de sensibiliser les festivaliers à l’importance du tri et au respect des lieux.  « Cette eco-team est soutenue par BeWapp et la commune de Seneffe qui fournissent tout le matériel nécessaire pour garder le domaine le plus propre possible », expliquent les organisateurs.

Mais ce n’est pas tout. Des îlots de tri fournis par FostPlus prendront également place sur l’ensemble du festival et des messages de sensibilisation seront largement diffusés à travers le festival.

Et puis sachez que la vaisselle à usage unique telle que les serviettes, les pailles, les fourchettes, les couteaux et les gobelets seront exclusivement biodégradables.

Quelques associations comme « Zero Waste Belgium » se grefferont au festival. L’objectif est de permettre au public d’améliorer son comportement écologique dans la vie quotidienne.

Enfin, le festival promet d’installer 5 fontaines à eau dont l’accès sera gratuit. Cette installation peut être réalisée grâce à « la Société Wallonne des Eaux dans le cadre du projet ‘Oh Yeah !’. Grâce à cela, les festivaliers pourront venir muni de leurs gourdes et pourront s’hydrater sans problème », se réjouissent les organisateurs.

Maud Wilquin
Crédit image : Seneffe Festival