Un passage de flambeau fort en émotions au Shi Zen Dojo Nivelles


27 mars 2022

Luc Patriarche passe le flambeau à Cédric Dony qui assure désormais la fonction de dojo cho et de président du club

Ce vendredi 25 mars, l’école nivelloise d’aïkido a vécu un moment fort de son existence. Au cours d’une soirée de démonstrations en présence de plus de 200 personnes, Luc Patriarche a décidé de transmettre le flambeau à Cédric Dony, qui assure désormais sa fonction de dojo cho et de président du Shi Zen Dojo Nivelles.

Luc Patriarche, 35 années au service du Dojo

 Après plus de 43 années de pratique dont presque 35 de présidence, Luc Patriarche a souhaité faire un pas de côté au bon moment : « Je pars du principe qu’il faut rester représentatif au sein de sa fédération et de son ensemble. Cette charge de président et de dojo cho devenait trop difficile pour moi parce que ma santé ne me permet plus d’assumer cette tâche au mieux de mes possibilités. Nous ne sommes pas en droit de tromper les personnes, il faut rester correct et honnête jusqu’au bout des doigts. C’est ma philosophie, et je préfère dès lors partir sur la pointe des pieds, tout en épaulant Cédric dans son nouveau rôle et en restant présent pour les élèves », explique Luc Patriarche.

Clé de voûte du Shi Zen Dojo de Nivelles, Luc a été récompensé pour sa carrière et son enseignement. Il fut élevé en 2018 au grade de 6e dan Aikikaï. Cette ascension, il l’a effectuée avec une modestie de tous les instants. « C’était une reconnaissance qui m’a beaucoup touché évidemment, parce que cela représentait beaucoup d’années de sacrifices. Je voudrais quand même mettre à l’honneur mon épouse. C’est aussi grâce à elle si j’en suis arrivé là où je suis, en toute humilité. 72 ans sonneront bientôt à l’horloge et il est temps pour moi de passer le flambeau. »

Un chapitre se ferme pour Luc, mais le livre reste ouvert ! « Je resterai toujours dans l’école en continuant à seconder Cédric dans sa nouvelle tâche au mieux de mes possibilités. Et en tant que professeur, je contribuerai également à faire évoluer tous les élèves au mieux de mes possibilités, parce que tout un chacun mérite d’être aidé ! »

Cédric, une valeur sure qui connaît le dojo depuis 2008

Ce changement certes important se fait aujourd’hui dans la continuité pour Luc Patriarche. « Cédric est un de mes élèves depuis 2008 et je l’estime beaucoup. Je suis très ému, car c’est une très belle personne qui a de très grandes qualités avec laquelle je forme un magnifique binôme depuis de nombreuses années. Je suis très heureux qu’il reprenne le dojo, j’ai une confiance totale en lui. »

Le nouveau dojo cho et président du Shi Zen Dojo de Nivelles accueille ce nouveau rôle avec un grand honneur.

« J’ai reçu beaucoup de ce dojo depuis ces presque 15 dernières années. Et énormément de Luc. Si j’en suis là où je suis aujourd’hui c’est aussi surtout grâce à lui. Maintenant, il s’agit de lui faire honneur. Je ne vois pas ce rôle comme une étiquette à afficher, mais plutôt comme une mission que j’accepte avec grand plaisir. J’espère en faire profiter tous les élèves du dojo, car c’est à eux d’abord qu’est dédiée cette pratique. Tout en maintenant l’esprit qui a toujours animé le dojo : la joie, la bonne humeur, la rigueur, le sérieux, etc. Ensemble, toutes ces qualités régissent le dojo, que Luc lui a insufflées tout simplement durant ces 35 années. En toute humilité, j’y apporterai certainement aussi ma petite touche personnelle avant, qui sait dans 30 ans ou 35 ans, pouvoir passer à mon tour le relais », conclut Cédric Dony.

 

Aurélie K.